Select Page

Auteur : Elisa Rullaud

[MOBILISATION] La rue se réveille

Le ton monte. Emmanuel Macron avait prévenu que 2018 serait l’année des transformations profondes. Tandis que les réformes structurantes menées par le gouvernement d’Edouard Philippe s’enchaînent depuis un an, les mouvements de contestation prennent de l’ampleur.  Grèves et manifestations se multiplient contre la politique jugée libérale par l’opposition du gouvernement. La mobilisation du jeudi 22 mars a donné le ton de ce mécontentement, avec près de 323 000 de manifestants à travers la France, dont 10 000 à Toulouse. Plusieurs secteurs ont protesté contre les réformes de la fonction publique et du secteur ferroviaire notamment. Un des programmes phares...

Read More

[Chronique judiciaire] : « J’avais la folie des grandeurs »

Braquer une banque avec un tournevis, sous l’emprise de stupéfiants et sans préméditation, c’est la « mission impossible » que se lance le prévenu M. C un soir de février. Ce mercredi 11 avril 2018, il comparaissait à 15h au Tribunal correctionnel de Toulouse en comparution immédiate. Récit de l’audience. A deux heures du matin, la nuit du 14 février 2018, le prévenu M. C  parvient à s’infiltrer par effraction dans le hall de la banque BNP Paribas rue Alsace Lorraine, armé d’un tournevis au manche orange. Une idée en tête : s’emparer de l’argent des distributeurs. Sous l’œil des caméras...

Read More

Invisiblink : une révolution pour le monde du tatouage

La start-up Invisiblink fondée par le chimiste David Maleville entend insuffler une nouvelle manière de penser le tatouage. Grâce à une encre effaçable d’origine végétale, il sera bientôt possible de faire apparaître et disparaître son tatouage à l’infini. Le projet de David Maleville, 23 ans, est ambitieux. Spécialiste en chimie organique, le jeune homme originaire de Cahors a eu l’idée il y a quatre ans de créer une encre innovante « dont la composition est entièrement d’origine végétale sans allergène ni métaux », explique Mathilde Bru, membre de l’équipe. Deux crèmes ont ensuite été mises au point : une dépigmentante qui...

Read More

Des dispositifs d’hygiène mobiles pour les sans-abris à Toulouse

Le 4 mars dernier, l’association toulousaine Le Camion douche a repris ses activités après la trêve hivernale. Trois fois par semaine, de mars à novembre, les bénévoles de l’association proposent une structure d’hygiène mobile aux personnes sans-abris ou mal logées accessible à différents points de Toulouse. Franck, bénéficiaire régulier des camions douches, estime que « c’est une très bonne initiative », d’autant plus qu’à Toulouse « il y a beaucoup de points douches mais ils manquent vraiment d’hygiène » ajoute-t-il. Cette initiative c’est Jérôme Brière et sa fille Héloïse qui en sont à l’origine. Ils fondent Le Camion Douche en 2014, sur...

Read More

[INTERVIEW] Michel Plassat : « Les centres de rétention administrative sont comme des prisons »

Le Cercle des voisins du Centre de rétention de Cornebarrieu dénonce par ses actions l’enfermement des étrangers sans papiers pour des raisons administratives. Michel Plassat, président de l’association, commente le projet de loi asile immigration du gouvernement dont une des mesures prévoit le prolongement de la durée maximale de rétention administrative. Univers-Cités : Qu’est-ce qu’un centre de rétention administrative? Michel Plassat : C’est un lieu qui permet à l’administration d’avoir sous la main des sans papiers pour les expulser. Si on prend les mots de l’administration, c’est pour les éloigner du territoire. Parfois ils sont mis en rétention même...

Read More
  • 1
  • 2

L’actualité en images

Suivez-nous sur twitter

Nous sommes sur Facebook