Select Page

Auteur : Lucas Planavergne

À Toulouse, les automobilistes toujours « en galère » face à la hausse des prix du carburant

En attendant le 1er avril et l’entrée en vigueur de la baisse de quinze centimes annoncée par le gouvernement, certains automobilistes toulousains sont contraints de modifier leurs habitudes pour faire des économies. D’autres sont tout simplement résignés. En remplissant le réservoir de sa Twingo grise, Philippe a les yeux rivés sur le compteur. Avec les prix encore élevés à la station Total des Ponts-Jumeaux, il est obligé de faire attention. « À plus de deux euros le litre de gazole, je ne peux plus me permettre de faire le plein », confie le Toulousain de 66 ans, « en galère » depuis le...

Read More

« Il y a plus de confiseries que de fleurs » : à Toulouse, une fête de la violette en demi-teinte

Si certains passants en ont appris plus sur la plante et ses dérivés, les amoureux de la fleur emblématique de la Ville rose regrettent l’organisation et le peu de moyens accordés pour l’événement, les 5 et 6 février. Jean-Claude glisse sa tête dans un des trois stands de présentation tenus par les jardiniers des serres municipales. Son regard en dit long sur son ressenti. « Ce n’est pas très beau. Même les violettes de la ville, elles ne sont pas terribles… Il y a plus de confiseries que de fleurs », lâche le Toulousain de 70 ans, regrettant le...

Read More

Annabelle Perrin : « On chronique les disparitions en cours dans notre monde »

La Disparition, un nouveau média « épistolaire » lancé par deux anciens de l’école de journalisme de Toulouse (EJT), propose des reportages sous forme de véritables courriers distribués dans les boîtes aux lettres. Annabelle Perrin, cofondatrice, en explique le concept et la genèse. Vous avez lancé un média à la forme atypique. Pouvez-vous en dire plus ? Annabelle Perrin : Toutes les deux semaines, on envoie une enveloppe avec à l’intérieur une lettre d’une dizaine de pages. C’est un récit qui raconte une disparition de quelque chose d’existant. Un quartier, un métier, un glacier… Tous les sujets sont possibles. Il y a...

Read More

« Si ça reste comme ça, je dépose le bilan » : à Toulouse, les vendeurs de CBD dans le flou

L’arrêté du 30 décembre dernier, interdisant la vente et la consommation de fleurs et feuilles brutes de CBD, a été accueilli avec stupéfaction par les vendeurs spécialisés toulousains. Certains déplorent un gros manque à gagner. D’autres craignent de voir leur commerce partir en fumée. Florent a ouvert sa boutique de CBD il y a six mois, à mi-chemin entre les quais et le Capitole. Un projet de longue date, dans lequel il a investi près de 90 000 euros. Il avait tout prévu pour la nouvelle année… sauf un arrêté lui interdisant de commercialiser son principal produit. Depuis le...

Read More